Commandes Libraires : www.expressediteur.com / Commandes Particuliers https://www.librairiesindependantes.com

Langues Africaines et Développement de Camille Roger Abolou

Par • 24 Juin 2008 • Catégorie: Livres, Nouveautés

Langues_africaines

Cet ouvrage analyse la dynamique des langues africaines, ainsi que leur perpétuel redéploiement selon les règles de compétitivité, de rareté, de durabilité et de communicabilité dans des secteurs d’activité modernes. Professeur Abolou, analyse aussi les paradigmes développementalistes, l’embargo linguistique depuis l’ère coloniale ainsi que les enjeux des langues africaines sur la structuration des sociétés africaines. En définitive, Camille Roger Abolou plaide en faveur d’un plan sociolinguistique de développement, susceptible de transformer les langues africaines en des langues fonctionnelles.

Langues Africaines et Développement c4

Site commercial [www.makitec.fr] en construction.

Nos ouvrages peuvent être commandés chez tous les bons libraires de France métroplolitaine ainsi que sur les sites www.amazon.f; www.fnac.fr etc.

Vous pouvez aussi commander par mail chez edpaari@yahoo.fr

Marqué comme: , , , , , , , , , , ,

-
Email à cet auteur | Tous les articles écrits par

7 Responses »

  1. Bonsoir professeur ABOLOU, j’ai été ravi de lire le résumé de votre oeuvre. Je voudrais savoir si vous allez écrire sur les langues nationales ivoiriennes. Merci pour ce que vous faites pour la valorisation des langues africaines.

  2. L’Afrique est aujourd’hui à un stade Où il nous faut repenser son développement. Il ne s’agit plus de lui imposer un système de développement sorti des grands laboratoires des organismes internationaux, mais il s’agit de pouvoir mettre en place des stratégies de développement qui tiennent comptes des réalités africaines dont l’épicentre reste la culture. La langue constitue à cet effet, le patrimoine culturel le plus approprié dans la mise en place de tout projet de développement. Il est donc important d’approfondir nos recherches afin d’intégrer les termes scientifiques dans les langues africaines afin de donner à nos populations surtout rurales les rudiments nécessaire pour leur développement. C’est en cela que nous saluons les travaux du professeur Abolou Camille Roger. Il pose le rôle et l’implication des langues africaines dans les projets de développement..

  3. Dr DJEBI
    Merci au Prof ABOLOU pour ses productions intellectuelles. Il participe ainsi à l’émergence et la valorisation de la culture africaine à travers le monde entier. L’angle sous lequel il aborde la question des langues africaines et leurs incidences sur le développement achèvent de convaincre tous les esprits septiques qui ne croient pas au développement de l’Afrique par ses propres ressources.
    Nous sommes également animés par un sentiment de fierté pour avoir été élève (étudiant) du Prof ABOLOU. Il reste donc pour nous un grand Maître.

  4. Asante kwa habari ya kuvutia

  5. Traduction française de votre commentaire. En quelle langue est-il écrit?
    Cordialement.
    Nsona Diambu

  6. BONGBA Hugues
    Bonsoir Professeur. Je suis impressionné par la qualité de vos publications. Cette publication ne cesse de convaincre l’ensemble des intellectuels Africains et votre étudiant que je suis, de la perspicacité de vos analyses et de votre contribution au développement de l’Afrique. Cette publication, je vous le garanti, va donner un coup de fouet à l’orgueil des intellectuelles Africains. Elle va non seulement éveiller les consciences des intellectuels africains sur la qualité de nos langues mais en plus elle va nous motiver à approfondir les recherches afin d’être des acteurs du développement de notre continent par une approche socio-linguititique appropriée.

  7. KIKOUN Alain
    Bonjour Professeur.je crois que votre ouvrage est un moyen incisive quant à l’éveil des consciences africaines,particulièrement ivoiriennes, sur l’importance des langues pour le développement des sociétés (africaines). En effet, mon avis est corroboré par cette citation de Stendhal: « Le premier instrument du génie d’un peuple, c’est la langue. » J’espère donc que les autorités et intellectuels africains feront bon usage de cet ouvrage!
    Professeur, votre étudiant que je suis vous félicite tout en formulant des voeux de succès pour vous.