Commandes Libraires : www.expressediteur.com / Commandes Particuliers https://www.librairiesindependantes.com

« La Soumission » et « Les Corbeaux » : deux récits fondés sur le Maswanisme

Par • 24 Juin 2008 • Catégorie: Livres

Les corbeaux

Ces deux livres situent leurs événements dans la période coloniale avec toutes les brutalités que les Français imposent aux Congolais, particulièrement aux populations de la région du Pool et Brazzaville. A travers les aventures rapportées par le héros-narrateur de « La Soumission », le lecteur découvre les supplices et les travaux forcés qui ont désorganisé la société congolaise en général et la région du Pool en particulier : les cultures vivrières seront délaissées au profit de l’exploitation du « nkuezo ». Et apparaissent les premiers miliciens au Congo qui vont aussi occuper une grande place dans la littérature congolaise à cause de leur impact négatif sur les populations. Aussi, « La Soumission » aura sa suite logique dans « Les Corbeaux », deuxième roman de l’auteur qui met en exergue les véritables héros du Maswanisme appelé encore « corbeaux ». Leur chef André Maswa est le héros central du livre qui mène, avec ses adeptes tels le vieux Sita, Mbemba et Nganga, une lutte contre l’administration coloniale. Ils sont persécutés et Maswa est jugé par l’administration coloniale pour ses idées anticoloniales.

Les Maswanistes sont arrêtés et conduits aux travaux forcés de la construction du CFCO (Chemin de fer Congo Océan). Arrêté, Maswa meurt et les Congolais du Pool qui ne veulent pas payer l’impôt de capitation subissent la loi bestiale des « mbulu mbulu » au service des Français. Et le roman de s’achever en enjambant le temps colonial par l’évocation de la Révolution des 13, 14 et 15 août 1963. « La Soumission « et « Les Corbeaux », deux romans qui révèlent le héros Maswa qui est en avance sur le temps quand il demande ouvertement la liberté des Congolais en s’opposant à l’administration coloniale.

Marqué comme: , , , , , , , , , , ,

-
Email à cet auteur | Tous les articles écrits par

Commentaires Clos.