Commandes Libraires : www.expressediteur.com / Commandes Particuliers https://www.librairiesindependantes.com

Littérature et Inférences Anthropologiques

Par • 25 Mar 2019 • Catégorie: Café littéraire

Abel Kouvouama,

Littérature et Inférences anthropologiques, Folio 160 pages, Format 220*15 mm,

Isbn : 978-2-84220-100-5, Prix 20€

Parution 14/03/2019

Littérature et Inférences anthropologiques

Les sociétés contemporaines et les individus éprouvent au quotidien le besoin toujours croissant de comprendre la richesse de la diversité culturelle et sociale. Littérature et inférences anthropologiques, ce sont des choses écrites et des choses dites ici et ailleurs touchant à l’anthropologie, à la sociologie, à la philosophie et à la littérature dont il est question. Ces inférences anthropologiques,  inaugurées dans ce texte par le mythe de Mudumango (l’homme-panthère), regroupent des textes d’âges différents à valeur épistémologique, interdisciplinaire et ayant non seulement une certaine unité thématique, méthodologique, mais concernent également des terrains proches et lointains, des mondes sociaux, des espaces géographiques du Congo-Brazzaville et de France compris entre 1978 et 2018.

L’imaginaire et le pouvoir sont explorés ici à travers la question de l’État et de l’identité culturelle ethnique. Et dans le rapport de l’anthropologie à la littérature dans l’espace d’Afrique centrale notamment, il s’agit de souligner l’importance des mots dans les textes écrits comme dans l’oralité chez les écrivains congolais. Ainsi, l’étude interdisciplinaire de la formation des subjectivités dans les sociétés d’Afrique Centrale permet-elle d’appréhender aussi la question du rapport individu/communauté dans le champ littéraire ? De réfléchir sur les nouveaux contextes sociaux, économiques et politiques où se construisent les nouvelles formes de subjectivité littéraire à partir des vecteurs de la mondialisation.

La pratique anthropologique se situe aux interstices de l’altérité et de l’identité ; elle invite à une pédagogie de la différence construite dans l’unité de l’humain. Espace de réflexion sur l’Autre et sur soi, espace d’engagement et espace d’expérimentation du social, l’anthropologie dans son renouvellement tant du point de vue des méthodes que des thématiques se doit d’associer de plus en plus le regard éloigné et le regard proche dans la transversalité des situations, des imaginaires sociaux et des systèmes symboliques. Les questions abordées dans cet ouvrage s’inscrivent dans un même continuum de pensée réflexive et critique. Professeur Abel Kouvouama

-
Email à cet auteur | Tous les articles écrits par

Commentaires Clos.