Commandes Libraires : www.expressediteur.com / Commandes Particuliers https://www.librairiesindependantes.com

Les Noirs en France du 18ème siècle à nos jours

Par • 25 Mar 2019 • Catégorie: Actualités

Les Noirs en France du 18ème siècle à nos jours. Deuxième édition. 08 mai 2019.

Auteurs : Macodou Ndiaye et Florence Alexis

1ère publication : 14/03/2009, Folio 320 pages, 510 gr

ISBN : 978-2-84220-167-8, prix 25€

Cette enquête s’articule sur une chronologie d’événements occultés de l’histoire de France, comme les conditions de séjour des Noirs en France au 18ème siècle, les péripéties des différentes institutions issues de la Révolution Française confrontées à l’épineuse question de l’abolition de l’esclavage, les mouvements de révoltes à Saint-Domingue qui débouchent sur la première révolution décolonisatrice et la création de la République Noire d’Haïti inspirée par les préceptes de la Révolution française, ainsi que tous les bouleversements qui en découlent. La seconde abolition de l’esclavage amorce le mouvement d’émancipation des Antilles françaises.

Dans l’entre-deux guerres, la rencontre sur le sol français d’Afro-américains, d’Africains et d’Antillais favorise l’émergence de mouvements pan-nègres, politique, esthétique et littéraire. Ils vont s’employer à revaloriser les civilisations Nègres. L’arrivée des Noirs américains en France, avec le jazz, les danses, les sonorités nouvelles, bouleverse les canons musicaux et esthétiques du début du 20ème siècle.

Africains et Antillais prennent une part active aux deux conflits mondiaux de 1914 et de 1939, en payant un lourd tribut en vies humaines. Des figures de la Résistance émergent de l’anonymat et de l’oubli. L’après-guerre sonne le mouvement d’émancipation des Africains et des Antillais. La loi de Départementalisation des Antilles est votée en 1946, ainsi que la Loi Cadre de 1956, octroyant l’autonomie aux territoires d’Afrique. Mais au sortir de l’hécatombe de 1939, le Général De Gaulle va favoriser l’immigration pour les besoins de la reconstruction et du repeuplement de la France.

Nous avons voulu, par ce livre, faire un témoignage sur des hommes et des femmes qui ont longtemps cru à la France et en son génie puisé dans les préceptes de la Grande Révolution Française de 1789 : «  les hommes naissent libres et égaux en droit et en devoirs.  » Ce credo sera martelé par Nelson Mandela pour son combat contre l’odieux système de l’Apartheid : « Un homme, une voix ».

Puisse ce modeste livre constituer une part de l’étincelle pour alimenter le dialogue des peuples et des civilisations et forger un humanisme nouveau qui est l’essence même de la vie.

Macodou Ndiaye est Sénégalais. Journaliste à Sans Frontière, Baraka, Médias France Inter continents (MFI) à France 3 Rencontres, il a enseigné la philosophie, l’histoire et la sociologie politique à l’Université de Paris 8.  Journaliste correspondant en Afrique Australe, il a été membre du Conseil National pour l’Intégration des Populations Immigrées en France et Vice-Président de la Ligue Africaine des droits de l’Homme et des Peuples. Collaborateur de l’état du Tiers Monde (La Découverte), il dirige Mirador à Dakar.

Florence Alexis est franco haïtienne. Elle a travaillé à la collection des œuvres représentatives de l’Unesco, et chargée de mission à Afrique en Création, à Culture France, au Patrimoine culture du Ministère des DOM Tom. Elle a été Commissaire d’exposition sur La Rencontre des deux mondes vue par les peintres naïfs d’Haïti. Exposition présentée à l’Exposition Universelle de Séville en 1992 pour le cinquième centenaire de la découverte de l’Amérique.

-
Email à cet auteur | Tous les articles écrits par

Laisser un Commentaire