Commandes Libraires : www.expressediteur.com / Commandes Particuliers https://www.librairiesindependantes.com

Articles Marqués ‘développement’

Trois Rendez-vous à ne pas manquer

Par • 11 Sep 2008 • Catégorie: Évènements

  • 12-13-14 septembre 2008Fête de l’Humanité, Village des Livres, Stand « Monde Global« . Venez découvrir les nouveautés des éditions Paari. www.humanite.fr/La-Fete-2008. site-de-la-fete-lhumanite.mht
  • 27 septembre 2008 : Café Littéraire à l’espace des Conférences des Diaconesses de Reuilly de 14 heures à 20 heures. Programme à télécharger :27sept2008.pdf
  • 4 et 5 octobre 2008 au Salon du Livre de l’Haÿ les roses. Dédicaces et Débats avec :
    Camille Roger Abolou, Langues africaines et Développement, Paari, Paris 2008.
    Côme Kinata, S. E. Mgr Georges Firmin Singha. Mwênè Pèlè. 1924-1993, Paari, Paris, 2008.
    Dominique Mfouilou, Ci-Gît le Cardinal achevé, Paari, Paris, 2008

Programme complet : salondulivreoct2007.pdf



Langues Africaines et Développement de Camille Roger Abolou

Par • 24 Juin 2008 • Catégorie: Livres, Nouveautés

Langues_africaines

Cet ouvrage analyse la dynamique des langues africaines, ainsi que leur perpétuel redéploiement selon les règles de compétitivité, de rareté, de durabilité et de communicabilité dans des secteurs d’activité modernes. Professeur Abolou, analyse aussi les paradigmes développementalistes, l’embargo linguistique depuis l’ère coloniale ainsi que les enjeux des langues africaines sur la structuration des sociétés africaines. En définitive, Camille Roger Abolou plaide en faveur d’un plan sociolinguistique de développement, susceptible de transformer les langues africaines en des langues fonctionnelles.

En lire plus



Café littéraire à Paris par les Editions Paari

Par • 27 Fév 2008 • Catégorie: Café littéraire

Causerie-débat autour des livres, des auteurs et des initiatives louables ou café littéraire tout simplement ? C’est selon. De toute façon l’écriture, une fois de plus, s’est exprimée dans la cave de La Fontaine au miel, rue Quincampoix, à Paris.

Les éditions Paari proposent, tous les mois, un rendez-vous de la culture dénommé Café littéraire panafricain, qui se tient au restaurant « La Fontaine au miel », 94 rue Quincampoix à Paris. Celui du 22 décembre était consacré à l’écriture féminine. J’y étais invitée, avec 3 autres auteures.
Comme souvent pour les activités de l’esprit, il n’y avait pas foule, mais ceux qui ont honoré cette invitation sont vraiment venus trinquer à la santé des lettres africaines et d’une Afrique qui gagne, une Afrique portée par les Africains eux-mêmes et par les amoureux de l’Afrique.

Môguy, la première intervenante, a présenté son livre L’orteil de mon père comme la volonté de « transformer l’indicible (l’inceste) en force ». C’est une Française toute en sourire et qui distille une joie de vivre telle que vous ne croiriez pas que c’est bien elle l’auteur de l’Orteil de mon père. Son nom d’auteur d’ailleurs contribue à brouiller les cartes. Vous pourriez penser que c’est une Africaine, ce qu’elle est dans l’âme sans aucun doute : elle a séjourné en Afrique, côtoyé les Africains et se dit proche de cette Afrique qui a un combat à livrer, comme elle a eu à le faire à travers ce drame vécu dans son enfance et qu’elle a réussi à surmonter, qu’elle surmonte grâce à ses différentes activités.

JPEG - 3.5 ko
Môguy et le modérateur Mawawa

En lire plus



Réflexions pour une Afrique nouvelle d’Adamo Luc Daniel Mateta

Par • 24 Jan 2008 • Catégorie: Livres

Réflexions pour une Afrique nouvelle

C’est sous une éthique chrétienne que l’auteur propose ses Réflexions pour une Afrique nouvelle. La question de la régénération du monde négro-africain, connaît ici une reformulation plus actuelle. Sans nier le défaitisme des Africains eux-mêmes, l’auteur pense qu’il y a eu au cours de ce XXe siècle qui a connu une avancée notable de la science et de la technologie, une altération de l’essence humaine. C’est pourquoi, il faut d’abord régénérer l’Etre, reconstruire notre territoire mental à l’aide de la métaphysique. L’acte de gestion de la cité est un acte divin, un sacerdoce que l’homme politique doit exercer en ayant une conscience aiguë de ses responsabilités vis-à-vis du peuple. Mais l’Afrique n’étant pas seule sur cette terre mondialisée, certaines pratiques des organismes internationaux ne sont pas non plus en faveur d’une amélioration des conditions socio-économiques de l’Afrique. L’immigration, ainsi que ses conséquences sur ces jeunes Africains dévorés quotidiennement par la mer est une question qui interpelle la morale.

En lire plus



Nouveautés

Par • 21 Jan 2008 • Catégorie:

Les langues africaines et développement de Camille Roger Abolou

Langues_africaines

langues_africaines_c4

Bientôt disponible