Commandes Libraires : www.expressediteur.com / Commandes Particuliers https://www.librairiesindependantes.com

Articles Marqués ‘mawawa’

Tati Loutard : Retour à Diosso et Témoignage

Par • 21 Juil 2009 • Catégorie: Évènements

tati0Tati Loutard : Retour à Diosso et Témoignage

par Mawawa Mâwa Kiese et Noël Kodia Ramata

Un grand homme de lettres, Jean Baptiste Tati Loutard vient de nous quitter le 4 juillet 2009.  Ecrivain  Congolais, Professeur et ancien Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH), c’est un homme qui compte dans la galaxie culturelle congolaise. Mawawa et Kodia lui adressent ces quelques mots, pour couvrir ces maux qui minent le Congo.

1-Retour de Tati Loutard à Diosso
sur les rivages de l’Atlantique

Le poète de la mer a rejoint les éternelles gorges de Diosso.Deux autres poètes de la chanson ont été convoqués pour livrer  une leçon d’humanité sur la lancinante question de la mort : “Mokolo na ko kufua” par Pascal Tabu Ley  et « Ata Ozali » par Franklin Bukaka.
Mokolo mosusu ngai na kanisi
Na loti lokola ngai na kolala
Ah mama ah ah mokolo na kokufwa..
.”
Dans sa chanson, Tabu Ley avait oublié le monde intellectuel. Ce foisonnement de lettrés qui  au gré des jacinthes d’eau charriées par le fleuve Congo, oscillent entre les deux rives, et  sont souvent contraints à jouer entre l’exil  ou la tombe pour paraphraser Tchitchele Tchivela.
La question d’actualité qui germe dans l’esprit de tous ceux qui nés dans cette généreuse terre du Congo, pourquoi  cette République du Congo [les deux rives confondues : R.C. ou R.D.C.] est-elle devenue la République du Cimetière ?
Soixante dix ans pour une vie de poète, c’est vraiment peu, quand le monde entier s’effondre d’admiration au regard du parcours de Tata Mandela  en Afrique du Sud. Tata Madiba vient de traverser ses  quatre vingt onze saisons de pluie malgré les rudes supplices de l‘apartheid…
Pascal Tabu aurait pu ajouter à sa chanson les paroles qui suivent  pour tenir compte de la diversité des mélomanes congolais ?.
Mokolo na kokufwa ngai nganga mayele,
Nakanisa mingui moniokoli ya bakonzi,
Nakolela kaka bohumbu ya bana Congo,
Na kondima té eh likita baseli biso,
Na koteyisa bilengé ba bundela
Bomoyi ya Congo na Africa
Ah mama ah ah mokolo na kokufua…

Franklin Bukaka s‘invite dans cette homélie, pour dire au poète Tati Loutard qu’il l’accueille dans ce pays du non retour. L’oeuvre qu’il lègue à la postérité est une oeuvre façonnée au miroir du Congo :
Ata ozali Vili,
Ata Mongala,
Ata Mokongo
Ozali kaka muana Congo.

Bamema koko na yo na bohumbu
Basala soni na mama na yo
Bamema yo na Congo Océan
Na masua ya mayi ya mungwa
…   Ata ozali Vili …

Retournez en paix à Diosso, Tati Loutard, le poète de la mer.
Mawawa Mawa-Kiese
Juillet 2009

tati

2-Témoignage de Noel Kodia Ramata

Jean Baptiste Tati-Loutard, mon père spirituel … Un cri de coeur

Un grand homme de lettres vient de nous quitter le 4 juillet 2000. Jean Baptiste Tati Loutard, le guide
de mes premiers pas littéraires. Jean Baptiste Tati Loutard, mon professeur de littérature à
l’Université Marien Ngouabi. Jean baptiste Tati Loutard, mon président à l’Union nationale des
écrivains et artistes congolais (UNEAC). Jean Baptiste Tati Loutard, un homme de culture que jamais
je n’oublierai.

I. Souvenirs, souvenirs
Difficile de témoigner pour un doyen que l’on a connu dès ses premiers pas dans la création
littéraire. Dès les années 70 quand je te présente mon premier recueil de poèmes
« Métamorphoses », tu me reçois dans ton bureau de travail quand tu exerces les fonctions de
doyen de la fac des lettres à l’Université de Brazzaville qui deviendra par la suite Université Marien
Ngouabi…

Télécharger l’article complet en cliquant sur ce lientemoignagekodia



Hommage à Aimé Césaire à l’UNESCO

Par • 25 Mar 2008 • Catégorie: Actualités, Évènements

Un hommage au poète martiniquais Aimé Césaire a été rendu par l’UNESCO et la Communauté africaine de culture lors d’une soirée en sa mémoire le 22 mai au siège de l’Organisation, animée par l’écrivain martiniquais Daniel Maximin et le Sous-directeur général de l’UNESCO pour l’Afrique, Noureini Tidjani-Serpos.

Désireuse de perpétuer et de transmettre aux jeunes générations l’esprit d’Aimé Césaire, l’UNESCO a célébré sa mémoire à travers divers documents audiovisuels, lectures et représentations théâtrales.

On pouvait noter la présence de nombreuses personnalités dont le Prix Nobel de Littérature Wole Soyinka.

Soyinka Wole Soyinka

En lire plus



Café littéraire à Paris par les Editions Paari

Par • 27 Fév 2008 • Catégorie: Café littéraire

Causerie-débat autour des livres, des auteurs et des initiatives louables ou café littéraire tout simplement ? C’est selon. De toute façon l’écriture, une fois de plus, s’est exprimée dans la cave de La Fontaine au miel, rue Quincampoix, à Paris.

Les éditions Paari proposent, tous les mois, un rendez-vous de la culture dénommé Café littéraire panafricain, qui se tient au restaurant « La Fontaine au miel », 94 rue Quincampoix à Paris. Celui du 22 décembre était consacré à l’écriture féminine. J’y étais invitée, avec 3 autres auteures.
Comme souvent pour les activités de l’esprit, il n’y avait pas foule, mais ceux qui ont honoré cette invitation sont vraiment venus trinquer à la santé des lettres africaines et d’une Afrique qui gagne, une Afrique portée par les Africains eux-mêmes et par les amoureux de l’Afrique.

Môguy, la première intervenante, a présenté son livre L’orteil de mon père comme la volonté de « transformer l’indicible (l’inceste) en force ». C’est une Française toute en sourire et qui distille une joie de vivre telle que vous ne croiriez pas que c’est bien elle l’auteur de l’Orteil de mon père. Son nom d’auteur d’ailleurs contribue à brouiller les cartes. Vous pourriez penser que c’est une Africaine, ce qu’elle est dans l’âme sans aucun doute : elle a séjourné en Afrique, côtoyé les Africains et se dit proche de cette Afrique qui a un combat à livrer, comme elle a eu à le faire à travers ce drame vécu dans son enfance et qu’elle a réussi à surmonter, qu’elle surmonte grâce à ses différentes activités.

JPEG - 3.5 ko
Môguy et le modérateur Mawawa

En lire plus



Les livres

Par • 27 Fév 2008 • Catégorie:

logo paari

Les Éditions Paari ont été créées à Brazzaville dans le prolongement de la Pan African Review of Innovation, revue publiée depuis 1991 par l’association AFRAST (Association africaine des sciences et techniques), fondée au Congo et en France en 1989.

La Librairie africaine et maison d’édition de livres Paari propose des livres et revues scientifiques sur l’économie, la littérature, la religion, les sciences humaines, sociales et techniques et la politique de l’Afrique.

En savoir plus sur les livres


Réflexions pour une Afrique nouvelle
Réflexions pour une Afrique nouvelle
Auteur : Adamo Luc Daniel Mateta
Paru le : 01/12/2006
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-023-3
cruche trouée
La cruche trouée : scènes de déliquescence sociale à Kinshasa
Auteur : Claude Kiya
Paru le : 01/06/2006
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-021-7
Un africain dans un iceberg de Zounga Zounga Bongolo
Un africain dans un iceberg
Auteur : Zounga Zounga Bongolo
Paru le : 01/05/2006
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-020-9
Les Blessures incurables du Rwanda
Les Blessures incurables du Rwanda
Auteur : Roland Noël
Paru le : 01/01/2006
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-017-9

Le Chevalier de Soyo
Le Chevalier de Soyo
Auteur : Côme Manckasa
Paru le : 01/08/2005
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-015-2
maladie mentale
Maladie mentale. Représentations, itinéraires thérapeutique au Congo
Auteur : Charlemagne-Simplice Moukata
Paru le : 01/12/2004
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-012-8
la mondialité
La mondialité. Entre histoire et avenir
Auteur : Charles-Zacharie Bowao
Paru le : 01/08/2004
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-010-1
Ethique et politique. Ve semaine congolaise de philosophie
Ethique et politique. Ve semaine congolaise de philosophie
Auteur : David Mavouangui, Collectif
Paru le : 01/07/2004
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-008-X

Hommage à Cheikh Anta Diop
Hommage à Cheikh Anta Diop
Auteur : Mboka Kiese, Mawawa Mâwa-Kiese
Paru le : 01/05/2004
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-013-6
Kant
Emmanuel Kant : introduction à sa philosophie
Auteur : David Mavouangui
Paru le : 01/11/2003
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-001-2
Modernités transversales: citoyenneté, politique et religion
Modernités transversales: citoyenneté, politique et religion
Auteur : Abel Kouvouama
Paru le : 01/02/2003
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-009-8
Modernité africaine. Les figures du politique et du religieux
Modernité africaine. Les figures du politique et du religieux
Auteur : Abel Kouvouama
Paru le : 01/07/2002
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-005-5

Jean-Paul Sartre. Introduction à sa philosophie de l’Existence
Jean-Paul Sartre. Introduction à sa philosophie de l’Existence
Auteur : David Mavouangui
Paru le : 01/02/2002
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-002-0
La modernité en question
La modernité en question
Auteur : Abel Kouvouama
Paru le : 01/12/2001
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-004-7
Memoires des Afriques. Itinéraires d’une Fille de Pied-Noir
Memoires des Afriques. Itinéraires d’une Fille de Pied-Noir
Auteur : Nicole Combredet
Paru le : 01/03/2007
Editeur : PAARI – ISBN :
Langues_africaines
Langues Africaines et Developpement
Auteur : Camille Abolou
Paru le : 13/06/2008
Editeur : PAARI – ISBN : 2-84220-008-X

PAARI : Publication bimestrielle des associations africaines
PAARI : Publication bimestrielle des associations africaines
Auteur :
Paru le : 1990
Editeur : PAARI
Fuir l’Enfer de Brazzaville

Fuir l’Enfer de Brazzaville

Auteur : Dominique M’Fouilou
Paru le : 16/03/2006
Editeur : PAARI
Noir Charbon
Noir Charbon
Auteur : Didier Kounkou-Lareis
Paru le : 1/10/2005
Editeur : PAARI

Introduction à l’Histoire des Migrations au Congo
Introduction à l’Histoire des Migrations au Congo
Auteur : Abraham NDINGA-MBO
Paru le : 6/06/2005
Editeur : PAARI


Hommage à Cheikh Anta Diop de Mboka Kiese, Mawawa Mâwa-Kiese

Par • 25 Jan 2008 • Catégorie: Livres

Hommage à Cheikh Anta Diop

Le 07 février 2004, à l’occasion du XVIIIème anniversaire de la mort du professeur Cheikh Anta Diop, nous lui rendons cet hommage scientifique.
Sa pensée multidimensionnelle se répercute sur plusieurs champs de la connaissance, notamment celui de l’économie politique panafricaine, de l’anthropologie, de l’égyptologie et des sciences exactes. La présente étude questionne l’épistémologie des mathématiques et des sciences physiques. Les deux textes de cet hommage ont été extraits d’un ouvrage collectif intitulé la Renaissance africaine et sa prospective, constitué de vingt communications, publié aux éditions Paari en juillet 2001.
Cet ouvrage fut le fruit d’un colloque public tenu à Paris les 21 et 22 janvier 2000 sur  » l’idée d’une Renaissance africaine comme paradigme de refondation du Droit, de l’Etat, de l’Economie, des Sciences et des Techniques.  » Des plaignants, coauteurs, ont été en justice contre l’éditeur contestant son droit à publier leurs communications prononcées au colloque. Par jugement du Tribunal de Grande Instance de Paris, rendu le 13 janvier 2004, les magistrats ont ordonné la confiscation des ouvrages restés en stock en vue de leur pilonnage.

En lire plus