Editions Paari – Contact – Fax : 00(33)0143420252 – Mail : edpaari@yahoo.fr – SMS + Messages : France (33)0626196474

Actualités

L’Histoire d’un rescapé de la dictature

Par Café Littéraire • 9 mai 2015 • Catégorie: Actualités

L’Histoire d’un rescapé
de la dictature

Auteur : Balaam Faustin Facho
Folio : 70 pages,
Format : 110 mm*180 mm
Date de parution : 07 mai 2015
Prix Public T.T.C. : 10 €
ISBN : 2-84220-084-8

L’Histoire d’un rescapé de la dictature
Auteur : Balaam Faustin Facho

Résumé :

Ce récit politique de Ballam FaustinFacho fait apparaître les dérives du pouvoir politique tchadien.

Ancien ministre, l’auteur, pour avoir refusé de collaborer avec le régime d’Idriss Déby Itno, avait été persécuté dans son pays. Il avait échappé de justesse à un enlèvement, en ralliant nuitamment le Cameroun voisin à pieds.

A travers l’Union Nationale Démocratique (UND), l’auteur poursuit son combat politique afin que le Tchad puisse connaître une alternance démocratique.

Pour acheter l’ouvrage, télécharger le fichier suivant :





Contes Africains de Hinda

Par Café Littéraire • 25 avr 2015 • Catégorie: Actualités, Contributeurs et auteurs

Contes Africains de Hinda

Auteur : Taliane K. Djévèk

Folio : 32 pages, Format : 200mm*200 mm

Contes illustrés en quadrichromie

Date de parution : 22 avril 2015

Prix Public T.T.C. : 7,5 €

ISBN : 2-84220-086-2

Poids : 110gr

Description :

Cet ouvrage destiné à tous publics rassemble cinq contes bien illustrés, écrits dans un  style simple et compréhensible. Derrière chaque conte, se dissimule entre les lignes, une leçon de sagesse, ou une interrogation qui pousse à la réflexion.

Bien qu’ils soient africains, ces contes de Hinda, s’agissant par exemple de « l’hirondelle et le pigeon », nous font découvrir la géographie de l’hexagone…

Ce travail didactique, rapporté par Taliane, est à lire et à partager par tous les publics (enfants, adolescents, adultes, etc.).



La Parole est à Monsieur le Député Jean Félix-Tchicaya. Interventions à l’Assemblée Nationale 1945 – 1959

Par Café Littéraire • 4 fév 2015 • Catégorie: Actualités, Contributeurs et auteurs
La Parole est à Monsieur le Député
Jean Félix-Tchicaya.
Interventions à l’Assemblée Nationale
1945-1959
Auteur : Jean Félix-Tchicaya
Folio : 212 pages, Format : 148mm*220 mm
Date de parution : 24 janvier 2015
Prix Public T.T.C. : 20 €
ISBN : 2-84220-085-5

Problématique

Ce livre contient les discours et interventions du député Jean Félix-Tchicaya à l’Assemblée nationale, à Paris, entre 1945 et 1959.

Dans la tradition française du débat parlementaire, les règles du jeu politique font l’objet d’un large assentiment. Or le paradoxe de la présence des députés africains à l’Assemblée nationale vient du fait qu’elle inscrivait une sorte d’exception qui alors réalisait la promotion de la différence. Et c’est de la tribune de cette Assemblée, à l’adresse du Président du Conseil désigné (M. Guy Mollet), au cours de la Séance du 6 mars 1951, que Jean Félix-Tchicaya déclare :

« C’est en donnant à ces populations l’assurance que rien ne sera fait pour attenter à leurs droits de citoyen, à leur ardent amour de la liberté, que vous les trouverez toujours aussi résolues aux côtés de tous les républicains et de tous les démocrates de France. »

Il s’agit bien d’une parole politique, dite dans une instance démocratique, et qui affirme l’exercice de la critique du système. Elle permettra entre autres, l’adoption de mesures qui contribueront à corriger les excès du système colonial, comme l’abolition du travail forcé.

Tout au long des interventions de Jean Félix-Tchicaya à l’Assemblée nationale, il apparaît que son discours marque une volonté de reconnaissance, mais aussi d’affirmation de la personnalité politique des colonies. A travers ce discours au contenu politique et militant avéré, Jean Félix-Tchicaya s’affirme comme un acteur qui s’inscrit dans la perspective d’une identité discursive reconnue. Celle-ci fonde le rapport qui donne sens à ce discours comme parole politique émise dans un cadre approprié, en l’occurrence l’Assemblée nationale.

Son discours fait de Jean Félix-Tchicaya un des précurseurs du mouvement d’émancipation de l’Afrique Noire. Il a posé avant l’heure, les termes du développement de l’AEF en général, ainsi que de la modernisation du Moyen Congo en particulier, en insistant notamment sur l’indépendance énergétique, avec des projets de loi sur les barrages hydroélectriques du Kouilou, et de la Loufoulakari.

Pour commander l’ouvrage, télécharger le fichier suivant : PubDéputé0



Kingunza : Enseignement fondamental

Par Café Littéraire • 7 déc 2014 • Catégorie: Actualités, Café littéraire, Monde noir et Modernité africaine, kongo kultur

Kingunza Enseignement fondamental

Mu kota mu kimpa Kia nzangululu mu Kingunza

Auteur : Achille Kissita

Folio : 224 pages, Format : 110mm*180 mm

Date de parution : 1er décembre 2014
Prix Public T.T.C. : 20 €
ISBN : 2-84220-063-3
Problématique
Le Corps scripturaire qui s’ouvre dans les Termes ici livrés, est destiné aux adeptes ngunza, qui veulent s’élever spirituellement, par la recherche dans la Voie du Kingunza Vertical, la Voie de l’élévation mystique. C’est la Voie qui permet à l’Homme la transmutation de sa nature, pour un ajustement spirituel adéquat, qui ouvre à la communion avec les Hautes Dimensions du Kingunza Céleste. Le Kingunza est l’Expression Mystique de la Réalité du Feu de la Sainteté de Nzambi-a Mpungu. Le Kingunza est un Foyer Spirituel dont le Principe Fondamental est l’embrasement du point d’Illumination, qui permet à la fleur de l’esprit de s’ouvrir au Rayonnement de la Vérité de Nzambi-a Mpungu Tukanu  Tulendo. Le Kingunza ne se saisit que par révélation des Dimensions Supérieures, les multiples Hiérarchies Mystiques de l’Univers, dont la Haute Hiérarchie Mystique de Kongo. Le Kingunza est à la fois le Corps Mystique et l’Instance qui signifie, exprime et célèbre la Vibration de Kongo, en Nzambi-a Mpungu. Le Kingunza est Kongo. Le Kingunza est l’âme de  Kongo. Le Kingunza traduit la Vérité de la Nature Mystique de Kongo. Le sens fondamental de Kongo se saisit dans et par le Kingunza. Les Portes Mystiques sont ouvertes… afin qu’il en soit toujours ainsi. Kissita Achille

Pour commander l’ouvrage : PubNgunzaTR



Mali : Le chaos généralisé

Par Café Littéraire • 8 nov 2014 • Catégorie: Actualités, Contributeurs et auteurs

Mali : le chaos généralisé

Auteur : Mahmoud-Alpha Boncaneye Maiga
Folio : 104 pages, Format : 135mm*210 mm
Date de parution : 1er nov. 2014
Prix Public T.T.C. : 17 €
ISBN : 2-84220-0081-7

Mali : le chaos généralisé
Auteur : Mahmoud-Alpha Boncaneye Maiga
Folio : 104 pages, Format : 135mm*210 mm
Date de parution : 1er nov. 2014

Prix Public T.T.C. : 17 €  ISBN : 2-84220-0081-7

C’est dans le mensuel Africa International en 1990 que j’ai annoncé mon suivi journalistique sur ce qui, depuis de longues années s’est ventilé sous le vocable « rébellion touareg ». Nous sommes septembre de cette année-là, Iyad Ag Ghaly venait de déclencher une nouvelle histoire – une autre histoire – du Mali qui va donc transfigurer l’espace sociétal d’une harmonie entre peuples du Sahel vieille de mille ans. Je le craignais d’où mon attention vive.

La presse occidentale, la française en l’occurrence s’est mise aux avant-postes. L’hebdomadaire l’Express est le premier journal français à recueillir les propos du Chef de la rébellion tout droit sorti des rangs de la Légion Verte (islamique) de Kadhafi. Septembre 1991, je rencontrais cet homme au Mali. À Bamako d’abord, lors de la conférence nationale où il était invité, puis dans une de ses bases non loin de Taïkarène en plein désert malien… pour Jeune Afrique où j’étais reporter depuis un an. Il avait autour de lui une bonne ceinture d’intellectuels de sa région, Kidal… À distance, j’observais l’évolution de la situation. Révélation: l’État du Mali a affaire à des guerriers bien formés pour les guerres à l’étranger, hors de la Lybie, et un mécanisme de propagande hors pair, bénéficiant d’un appui de lobbies associatifs occidentaux et ONG françaises opérant dans le désert et le Sahel sous le label d’aide aux sinistrés des sécheresses successives qui ont démembré les sociétés locales. Avec alentour, tout leur système de production.

Qui est Mahmoud-Alpha Boncaneye Maïga?

Mahmoud-Alpha Boncanèye MAIGA est journaliste (ancien de Jeune Afrique, de Figaro Magazine et de Géo) et anthropologue, disciple puis collaborateur et traducteur de Jean Rouch au Musée de l’Homme à Paris, où il vit.

Il est natif de la région de Gao, Lellehoye (Ansongo).

Fin connaisseur de sa région et du Sahel, par ses écrits et reportages, il est devenu depuis plus de deux décennies une référence sur le sujet de la rébellion dite touareg.

Table des Matières de l’ouvrage

Pour  commander l’ouvrage, télécharger le fichier suivant : PubMaigaa



Eglise et Santé au Congo : Cas du CHU de Brazzaville

Par Café Littéraire • 7 juil 2014 • Catégorie: Actualités, Livres

Eglise et Santé au Congo
Cas du CHU de Brazzaville

Auteur : Abbé Eric Béranger N’Sondé
Folio : 184 pages, Format : 148mm*105 mm
Date de parution : 07 juillet 2014
Prix Public T.T.C. : 12 € / 5500Frs Cfa
ISBN : 2-84220-0076-3
Pour commander l’ouvrage :


Discrimination des Pygmées. Réfutation des Maîtres de la forêt

Par Café Littéraire • 24 mai 2014 • Catégorie: Actualités, Contributeurs et auteurs
Discrimination des Pygmées
Réfutation des Maîtres de la forêt
Par Victor Bissengué
Folio : 144 pages, Format : 148mm*210 mm
Date de parution : 23 mai 2014
Prix Public T.T.C. : 18 €
ISBN : 2-84220-074-9
Pour commander l’ouvrage :
PubBissenge1
ou fichier jpeg suivant :
Qui est l’auteur?
Victor Bissengué est auteur de « Contribution à l’histoire ancienne des Pygmées. L’exemple des Aka. » Il a consacré plusieurs études au Centre National d’Art et de Culture Georges Pompidou à Paris, notamment une thèse de Doctorat de 3e cycle [« L’audiovisuel au Centre Georges Pompidou. Situations actuelles et perspectives. »] Il est Diplômé d’Études Approfondies en Sciences de l’éducation et de la communication.
Mr Bissenge, en plein quartier Latin de Paris, Photo de Paari éditeur, mars 2014.


1ère édition « Livres Des Afriques » du 31 mai 2014

Par Café Littéraire • 9 avr 2014 • Catégorie: Actualités, Évènements

Journée « Livres Des Afriques » du 31 mai 2014

Samedi 31 mai 2014 de 10 H à 20 H

Lieu : Maison de l’Afrique L’Harmattan / IREA   7, rue des Carmes, 75005 Paris,  M° Maubert Mutualité, ligne 10

Dédicaces, 2 Conférences, 1 Table ronde

10 h 00 Accueil des invités et début des dédicaces

Librairie des Afriques (Acoria, Duboiris, Harmattan, Paari, Paulo-Ramand, Présence Africaine, …)


11 h 00 à 12 h 30 : Conférence Roland Noël

Thème : Témoignage : Les blessures incurables du Rwanda

Ouvrage en débat : Les Blessures incurables du Rwanda, Paari, 2006.

Projection : Archives Rwanda 1994.

13 h 00 à 14 h 30 : Conférence d’Emilie Flore Faignond

Thème : Ecriture féminine et plaidoirie en faveur d’une paix entre Brazzaville et Kinshasa.

Ouvrages : Afin que tu te souviennes, Paulo-Ramand, 2013.

Miji l’hybride des rives, Paulo-Ramand, 2011.

15 h 00 à 16 h 00 : Présentation des Nouvelles publications chez PAARI

Titre 1 : « Guy Menga, Criticisme kantien , Musique congolaise », in Kongo Kultur, vol.3 n°1-2, Collectif.

Titre 2 : Consensus et Fédéralisme au Congo-Brazzaville. Modernisation et partage

Auteur  : Sébastien Mationgo-Mboungou

Titre 3 : Anthropologie de la chanson congolaise de variétés. Imaginaire, production du sens.

Auteur  : Abel Kouvouama

Titre 4 : Qu’as-tu fais de ton frère. Ethique de la responsabilité fraternelle selon les écritures.

Auteur  :Antonio Mabiala

Titre 5 : Honneur à Jacques Loubelo. « Kembela Jacques Lubelo ».

Auteur  : Mawawa Mâwa-Kiese

Titre 6 : Discrimination des Pygmées : Réfutation des Maîtres de la forêt,

Auteur  : Victor Bissengué

Titre 7 :  Le voyage intérieur du bruit : De l’oreille au cerveau.

Auteur  : Eugène Fernand Loubelo

16 h 00 à 16h 45 : Pause et Dédicaces

17 h 00 à 18 h 30 : Table Ronde

Thème : Fédéralisme et Panafricanisme

Ouvrage en débat : Consensus et Fédéralisme au Congo-Brazzaville. Modernisation et partage, Sébastien Mationgo-Mboungou, Paari, 2013.

Table ronde animée par :

-Achille Kissita, Philosophe, Politologue.

-José Louis Mene Berre, Ingénieur, Consultant.

-Sébastien Mationgo-Mboungou, Philosophe.

19h00 à 19 h 30 : Hommage à Jacques Loubelo.

Lectures des textes sur Loubelo. Musique de Loubelo.

Sélection non exhaustive des livres disponibles à l’achat :



Qu’as-tu fait de ton frère ?

Par Café Littéraire • 7 fév 2014 • Catégorie: Actualités, Contributeurs et auteurs

Qu’as-tu fait de ton frère ?

éthique de la responsabilité fraternelle selon les écritures
Auteur : Père Antonio Mabiala
Collection : Le griot bantu
Folio : 160 pages, Format : 105*148 mm
Date de parution : 1er fév.  2014
Prix Public T.T.C. : 10 €
ISBN : 2-84220-071-8

Morceaux Choisis

Fichier commande PDF à télécharger : PubAntoniov2



Anthropologie de la chanson congolaise de variétés

Par Café Littéraire • 29 oct 2013 • Catégorie: Actualités, Café littéraire, Nouveautés

Anthropologie de la chanson
Congolaise de variétés
Imaginaire, production du sens

Auteur : Abel Kouvouama
Folio : 128 pages, Format : 148*210 mm
Date de parution : 1er nov.  2013
Prix Public T.T.C. : 15 €
ISBN : 2-84220-067-1

Problématique introductive :

Cet ouvrage répond à quelques-unes de mes interrogations longtemps restées en gestation pour atteindre leur maturité actuelle. Il propose un travail réflexion anthropologique sur les faits sociaux en cours dans la société congolaise contemporaine. Il s’agit d’une anthropologie des mondes contemporains qui prend pour objet d’étude les textes des chansons qui accompagnent la musique congolaise de variétés. …

La chanson et la musique congolaise de variétés – comme on le montrera plus loin – sont le lieu de production du politique, c’est-à-dire en tant qu’espace d’expérimentation du vivre-ensemble sous les formes collectives et individuelles. Textes dits et paroles « chantées » donnent à voir comment l’oralité et l’écrit sont « mis en résonance », selon l’expression d’Arlette Chemain ; comment ils participent du travail de socio-critique derrière les imaginaires sociaux qui sont convoqués en permanence par les artistes-musiciens. L’analyse de la société congolaise sera privilégiée. Sans doute l’illusion de cerner un terrain sensiblement connu m’y invite-t-elle en premier lieu, mais c’est d’abord ce retour réflexif sur soi, sur la culture et sur la société congolaise contemporaine avec ses déséquilibres, ses tensions et ses mutations rapides qui a motivé mes choix et ma démarche pour une anthropologie réflexive, critique et prospective. Ainsi, l’idée d’effectuer des recherches socio-anthropologiques sur les chansons congolaises de variétés est née il y a une trentaine d’années à Brazzaville à partir d’une double préoccupation à la fois ludique et scientifique. D’abord, des raisons personnelles m’obligent à faire remonter à la surface une partie importante de mon vécu quotidien d’enfant de Poto-Poto, arrondissemement animé de Brazzaville. …

Déjà, dans les années 80, Sylvain Bemba, Matondo Kubu Turé, Honoré Mobonda, Georges Elounga, Antoine Lipou, Jean-Luc Aka-Evy, Ambroise Ossété, Abel Kouvouama et Charles-Didier Gondola, ont multiplié des études, cours et travaux de recherches sur les chansons congolaises de variétés. Récemment, d’autres auteurs ont sur le plan historique, linguistique et auto-biographique retracé, avec des documents iconographiques à l’appui, les grands moments de la musique et de la chanson congolaise…

… Il s’agit de savoir comment ceux-ci réinventent les mots, les travestissent et colportent à travers la chanson l’information qu’elle soit vraie ou fausse, et comment ils suggèrent le dit et le non-dit. Ensuite, ce travail montre également comment une société se construit à la fois dans les pratiques et les représentations des agents sociaux qui sont de véritables opérateurs de sens et d’action. Enfin, il s’agit de comprendre comment les savoirs populaires, – qu’ils relèvent de l’oral ou de l’écrit en langues congolaises – sont-ils traités et traduits en savoir scientifique…